Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Maisons Guerrot, Agence immobilière NEVEZ 29920

la colère des salariés des études de Concarneau, Melgven et Trégunc

Publiée le 03/02/2015

Hier matin, mouvement de colère des études notariales de Concarneau, Melgven et Trégunc. Après le marché, les salariés ont tenté de recontrer Gilbert Le Bris, en vain...

Hier matin, jour de marché à Concarneau, près d'une vingtaine de salariés des trois études notariales du secteur, ont manifesté armés de panneaux contre le projet de loi Macron, actuellement en débat au parlement. En effet, une baisse du chiffre d'affaire d'environ 30 % est attendue si la loi passe, et cette baisse de chiffre d'affaire sera très certainement répercutée sur la masse salariale. Les salariés s'attendent donc à un licenciement de 30 % des personnels des études, selon Madame Marie - Pierre Saison salariée de l'étude notariale de Concarneau, ce qui représenterait près de 250 suppressions de postes dans le Finistère.

Les tracts distribués aux passants expliquent l'appréhension des manifestants, si la loi Macron devait être appliquée. Une des manisfestantes explique qu'ils se battent pour la qualité du service rendu à la population et les conséquences sur l'emploi. Les avis des passants à qui les tracts ont été distribués sont mitigés, certains soutiennent les manisfestants d'autres au contraire pensent que ce n'est pas une profession à plaindre.

Après cette distribution de tracts, les manifestants ont tenté de se faire entendre par Gilbert Le Bris ou son adjoint parlementaire, mais en vain ils étaient absents.Ils n'ont eu que très peu d'éléments de réponse à leurs questions, via l'interphone de la permanence de Gilbert Le Bris. les salariés des études notariales ont donc décidé de poursuivre leur action la semaine prochaine notamment en accrochant des banderoles sur plusieurs ponts de la vois express entre Concarneau et Quimperlé.

Notre actualité